Mon panier

Votre panier est vide

50 nuances de gras : notre recette de Noel en 3 étapes

On vous a déjà dit qu'on aimait la littérature physique ?
Ces livres-là se mangent, se dégustent, se dévorent, avec les yeux et avec les doigts.
Après l’énorme succès de "Histoires de lard", voici "50 Nuances de gras". Entre les nourritures spirituelles et les festins terrestres, vous n'aurez plus à choisir : c'est du 100% pur porc.

La recette :

Etape 1 : les viandes
Sélectionnez 1 kg de littérature noire maigre de porc, de préférence Anne-Céline Dartevel ou Marc Villard. Ajoutez 600 gr de gorge, Denis Flageul par exemple, ou de (forte) poitrine bien grasse façon Gildas Guyot. Hachez grossièrement à la lecture. S'assurer qu'aucun morceau d'os ne reste dans les textes. Malaxez à l'oeil. Vous obtenez une viande persillée, racée, forte en goût.

Etape 2 : l'assaisonnement
A partir de cette littérature hachée menu – cf post du 18 novembre – faites 4 paquets, que vous assaisonnerez distinctement. Une pointe de couteau de piment béarnais signé Frank Meymerit, ½ verre d'alcool du sud-ouest, le bouquet garni d'André Candau, et de l'ail suivant l'envie, ou suivant Christophe Lacoste qui maîtrise l'art du dosage comme nul autre. Vous pouvez également ajouter des épices en vous inspirant de Fabien Lahon – elles donnent à la moindre hure une pointe d'exotisme. Pour lier le tout, au lieu d'un œuf, un coffret en carton glossy. Certains porcs ont la soie frisée, nous, on a le cochon satiné.

Etape 3 : la cuisson façon Matthieu, chef au Castine
Placez le tout au bain-Tony pour au moins 1h de cuisson, le temps de déguster une assiette de tapas. Laissez refroidir à l'air libre, ventilé par les rythmes endiablés de Chosleski, puis mettre au frigo. A déguster ou offrir le lendemain au plus tôt.

Soirée 50 Nuances de gras au Castine : vendredi 6 décembre à partir de 19h30.
Lectures, musique, et cochonailles.
Faites tourner !

découvrir le coffret

Connexion

Newsletter