Mon panier

Votre panier est vide

Revue de presse # 4 : Paris Match et ondes noires

Sur les ondes, les chantiers navals font des étincelles. Les critiques ont repéré Liste noire, Le Sorcier, Le Goût de la viande : passage au crible.

Les livres d'In8 sont dans Paris Match, et ça, c'est la grande grande classe. Le poids des mots, le choc des photos, c'est un slogan qui s'accorde parfaitement au Goût de la viande de Gildas Guyot, sur lequel Emmanuelle Jowa a flashé. Ses mots : « Le style est cru, l'humour, noir de noir, le ton et la trame, puissants. Ce livre est un coup de lame dans un mulot bien portant. »

Hervé Delouche a aimé la novella d'Yvon Coquil, et il dit tout le mal qu'il en pense sur les ondes de radio PFM : « On a parlé du parcours professionnel d'Yves Pagan, qui a nourri ses livres, mais Yvon Coquil a été lui-même charpentier-tôlier pendant 30 ans sur les chantiers navals à Brest. Ses nouvelles, et cette novella qui vient de paraître, lorsqu'elles prennent pour décor les chantiers navals, sont dégagées de tout manichéisme, de toute simplification au niveau des personnages. On cerne bien les espoirs, les saletés qui leur tombent dessus, la manière dont ils vont essayer de s'en dégager... Ils sont dotés d'une humanité très forte. Et Coquil tisse ces histoires avec à la fois de l'humour et un sens aigu de la noirceur, dans un récit tendu jusqu'au bout. »

Quant à Corinne Naidet, elle évoque d'un seul mouvement nos deux novellas de l'automne, Liste noire version industrie en déshérence et Le sorcier en mode rural. C'est là : http://www.ondesnoires.com/s19ep07b.mp3...

Connexion

Newsletter