Newsletter
Rechercher
# Vous êtes ici > Accueil > [ Au comptoir

Au comptoir

2014 : l'art et la manière

1Bonne année 2014, bien sûr ! Santé à nos lecteurs (de bons yeux, c'est utile !) et bon appétit de lire.
Les résolutions, nous n'y croyons pas plus qu'au Père Noël ou à l'inversion subite de la courbe du chômage.
Chassez le naturel, hein ? Alors, il n'y aura pas de révolution. Les gens qui ne lisaient pas jusque là ne vont pas se mettre à dévorer compulsivement, le numérique ne va pas relancer l'édition papier, et les éditeurs ne cesseront pas d'éditer des livres avec des fôtes.

+

La Place du Maure, court métrage

2Un excellent petit court métrage a été réalisé à partir d'une nouvelle de Mouloud Akkouche.

+

L'éditeur, mère-maquerelle ?

3Un éditeur défend, soutient ses auteurs. Éditeur = souteneur ? Parmi les préjugés qui continuent d'alimenter les imaginations débridées dans le monde du livre, il en est un, particulièrement tenace, qui souvent parasite les relations de confiance entre l'éditeur et l'auteur. Celui en vertu duquel l'éditeur tondrait la laine sur le dos des auteurs, se vautrant dans le luxe tandis que ces derniers peinent à boucler leurs fins de mois.

+

La Boîte à nouvelles en Garonne et Chalosse

4L'exposition circule. En novembre, elle désertait les grandes métropoles pour aller se déployer dans des communes, petites par la taille, mais « qui ont tout d'une grande » à considérer l'accueil réservé à la Boîte à nouvelles...

+

Recette du Tió de Nadal pour un Noël à la sauce catalane

5Ni oignons, ail, poivrons, tomates, juste une bûche qui n'est même pas mangeable, juste pour prolonger un peu la magie de Noël.

+

Le format court, toujours

6Malgré les frimas de l'hiver, la médiathèque André Labarrère de Pau avait programmé en décembre plusieurs temps forts autour du format court. Mais c'est bien chaudement vêtus que les usagers du lieu ont pris part aux rencontres.

+

coffret-bashung-des-trains-a-travers-la-plaine
Collection porte à côté
Osez Bashung!

Un collectif dédié au chanteur Alain Bashung, celui qui a inspiré le titre du dernier roman de Delphine de Vigan.

Et si l'homme de la rentrée littéraire n'était autre qu'Alain Bashung? Non content d'inspirer son titre au dernier roman de Delphine de Vigan (Rien ne ...

touteslescritiques