Newsletter
Rechercher
# Vous êtes ici > Accueil > [ Au comptoir

Au comptoir

Du bouche à oreille au crowdfounding : comment se vendent les livres

1C'est le dernier truc à la mode, le « crowdfounding ». Pourtant, on n'a rien inventé. Le principe est simple : il s'agit de fédérer un nombre suffisant de petits investisseurs particuliers pour financer un projet culturel, sportif, commercial ou que sais-je. Illustré par le succès de mymajorcompany, ce mode de financement est cité en exemple dans le milieu culturel et figure en haut lieu dans les discours économiques branchouilles. Certaines entreprises (d'édition ?) proposent ainsi aux auteurs de fédérer des investisseurs-souscripteurs autour de leur texte, et de l'éditer (l'imprimer ?) une fois la jauge économique remplie.

+

Carlos Castán en pleine lumière

5Le journal espagnol El Pais encense l'auteur catalan, preuve que l'auteur mériterait d'être d'avantage lu de ce côté des Pyrénées.
Carlos Castan est un des grands écrivains espagnols contemporains. C'est dit.

+

Montée d'adrénaline

4Une petite montée d'adrénaline à la lecture de Cannisses... Le texte de Marcus Malte fait l'objet d'un projet d'adaptation télé. Ou quand la production littéraire se met au service de la production télévisuelle.




+

À fond de cale de Dominique Delahaye ou « gaffe à ne pas s'engraver »

3Vous pensiez que la navigation en eau douce vous assurait le calme et la sérénité ? Avec un nouveau polar fluvial, la collection Polaroïd s'enrichit à plus d'un titre.


+

Ciao le Rital !

2Énième hommage au déjà regretté François Cavanna, le maître ès coups de gueule et humour bête et méchant a rejoint le professeur Choron au paradis de la provoc.


+

2014 : l'art et la manière

1Bonne année 2014, bien sûr ! Santé à nos lecteurs (de bons yeux, c'est utile !) et bon appétit de lire.
Les résolutions, nous n'y croyons pas plus qu'au Père Noël ou à l'inversion subite de la courbe du chômage.
Chassez le naturel, hein ? Alors, il n'y aura pas de révolution. Les gens qui ne lisaient pas jusque là ne vont pas se mettre à dévorer compulsivement, le numérique ne va pas relancer l'édition papier, et les éditeurs ne cesseront pas d'éditer des livres avec des fôtes.

+

Vénus Atlantica
Collection porte à côté


Emmanuelle Urien dont j’avais déjà dit beaucoup de bien pour « Tous nos petits morceaux », son dernier recueil de nouvelles sorti il y a quelques mois, réussit avec « Vénus Atlantica » une jolie nouvelle érotique. L’action se passe à Biarritz où un homme va ...

touteslescritiques